Categories
POLITICS

The transparency of Local election is cracking in morocco

Everyone in morocco is counting on the next local election to strengthen the process of democracy in the country, but this hope is starting to crack due to the excessive use of money and administration support given to some political parties during the electoral campaign.
Just days from the date of the election of members of collective and regional councils(4th September 2015) , some politicians from the far-left launched political call for a boycott of local election ,described as electoral farce, according to the expression of far-left members.
Among those voices, members of Youth Democratic Progressive Movement, which represents the youth of the Unified Socialist Party, this party had announced its participation in the next collective and regional elections, but youth members called for not to participate in what they called electoral farce, and launched a scathing attack on the Moroccan authorities.
The most prominent opposition bodies in Morocco, did not suggest any new in their position on the boycott of the elections, according to what it appeared in the words of their leaders, therefore the invitation to participate in the elections will be as planned.
As anyone knows in morocco, a systematic electoral corruption is part of the political system, and non-use of money in elections in the current political situation means to directly reduce the turnout!!!! , which was already poor during the previous elections.
By insisting on conducting elections that do not meet the minimum standards of democracy and transparency, in an atmosphere of suspicion and mistrust ,the administration is showing its incapacity to be transparent and fair towards candidates of different political parties .

La transparence des élections communales au Maroc se craquèle
Tout au Maroc compte sur les prochaines élections locales pour renforcer le processus de la démocratie dans le pays, mais ce souhait commence à se craqueler ,dû à l’utilisation excessive de l’argent et le soutient de l’administration donné à certains partis durant la campagne électorale.
Des jours avant la date de l’élection des membres de conseils communaux et régionaux, des voix de la gauche marocaine et de la société civil appellent au boycott des ces élections, considérées comme une farce électorale.
Parmi ces voix, le mouvement de la jeunesse démocratique progressiste, qui représente la jeunesse du Parti socialiste unifié, dont le parti a annoncé sa participation aux prochaines élections communales et régionales, mais sa jeunesse a demandé de ne pas participer à ce qu’il a appelé une farce électorale, tout en lançant une attaque cinglante contre les autorités marocaine.
Les organes de l’opposition les plus importants au Maroc, n’ont suggéré aucune nouvelle dans leur position sur le boycott des élections, comme il est apparu dans les paroles de leurs dirigeants.
la corruption électorale systématique fait partie de la corruption du système de processus politique au Maroc, et la non-utilisation de l’argent dans les élections dans la situation politique actuelle au Maroc , signifie de réduire directement le taux de participation !!!! , ce taux a été déjà faible durant les élections précédentes.
En insistant sur la conduite des élections ne répondant pas aux normes minimales de la démocratie et de la transparence , et dans une atmosphère de suspicion, l’administration marocaine a montré son incapacité de montrer sa neutralité vis-à-vis des partis politiques de toutes les sensibilités.

Categories
ECONOMY

Local election fever in morocco

In 4th September 2015 morocco will held local elections in which the opposition and the government will compete to win the most seats (about 30 000 seats) and the control of 12 regions throughout morocco especially the most important among them like Casablanca ,Rabat ,fez …etc.
More than 30 political parties will take part in this election ,most important among them are eight parties four from the government (PJD,RNI,PP,PPS),and four from the opposition (PI,PAM,USFP,UC),in general they will share between them 90% of the local seats.
The real challenge for political parties is to encourage people to go to ballot especially in big cities like Casablanca …etc, for in the past elections ,the turnout in the big cities is less than 30% ,due to lack of interest from people towards election in general and political parties ,as long as people see elections as a fertile field of briberies and different form of corruptions ,despite the effort and the assurance given by Moroccan authorities to encourage them to vote ,but a scalded cat is afraid of cold water!!!.

La fièvre des élections communales au Maroc(in french)
Le quatre septembre 2015 le Maroc va organiser des élections communales dans lesquelles l’opposition et le gouvernement vont se livrer à une compétition féroce pour gagner plus de sièges (aux alentours de 25 000 sièges ),et le contrôle de 12 régions à travers le Maroc surtout les plus important comme Casablanca ,rabat ,Fès …etc. .
Plus de trente partis politiques prendront part aux élections ,les plus importants sont huit partis ,quatre font parties de gouvernement (PJD,RNI ,PP,PPS),et quatre de l’opposition (PI,PAM,USFP,UC) , en général ils vont se partager entre 90% des sièges .
Le défi pour ces partis politiques est d’encourager les gens d’aller voter ,surtout dans les grandes villes comme Casablanca …etc ,car dans les élections précédentes le taux de participation dans les grandes villes était moins de 30% ,en raison de manque d’intérêt des gens vis-à-vis des élections et les partis politiques ,étant donné que les gens voient les élections comme un champ fertile de pot de vin ,et de toute forme de corruption ,malgré les efforts et l’assurance donnés par les autorités marocaines pour encourager les gens d’aller voter ,mais un chat échaudé craint l’eau froide !!!.

Categories
POLITICS

Palestine

Organization of Islamic Cooperation is preparing to hold an extraordinary summit in Morocco to discuss the developments of the question of Palestine and Jerusalem, in response to a call from Palestinian President Mahmoud Abbas.
The organization said in a statement about the summit, which the Kingdom of Morocco welcomed the hosting in the coming period, in order to discuss developments of the Palestinian issue and Jerusalem and Al Aqsa Mosque.
Organization of Islamic Cooperation is currently consulting with many Islamic countries to determine the date and venue of the summit.
the summit is called after the Israeli escalation in Jerusalem and the storming staged by the occupation forces and settlers into the Al-Aqsa mosque several times during the past few days.
The clashes erupted in the Al-Aqsa Mosque on Sunday after two days of burning Palestinian baby Ali Dawabsheh alive when extremist terrorist settlers set fire to his home in the occupied West Bank .
A committee called on the Arab peace initiative of the Arab League recently, to put Israeli settlement groups on the list of terrorist organizations and prosecute its members before international courts.

Palestine(in french)
Organisation de la coopération islamique se prépare à tenir un sommet extraordinaire au Maroc pour discuter des développements de la question de Palestine et de Jérusalem, en réponse à un appel du président palestinien Mahmoud Abbas.
L’organisation a déclaré dans un communiqué que le sommet, dont le Royaume du Maroc se félicite de son organisation dans futur proche , va discuter de l’évolution de la question palestinienne et Jérusalem et la mosquée Al Aqsa.
Organisation de la coopération islamique est actuellement en consultation avec les parties responsables pour déterminer la date et le lieu du sommet.
L’appel est venu pour organiser ce sommet après l’escalade israélienne à Jérusalem et l’assaut des forces d’occupation renforcées par des colons contre la mosquée Al-Aqsa à plusieurs reprises au cours des derniers jours.
Les affrontements ont éclaté dans la mosquée Al-Aqsa, le dimanche après deux jours qu’un bébé palestinien Ali Dawabsheh a été brulé vif au moment où des colons extrémistes terroristes ont mis le feu à son domicile dans la Cisjordanie occupée .
un comité a demandé instamment à l’initiative arabe de paix de la Ligue arabe, récemment , de mettre des groupes de colonies israéliennes sur la liste des organisations terroristes et de poursuivre ses membres devant les tribunaux internationaux.

Categories
ECONOMY

The new millionaires in Africa

The number of wealthy Moroccans rises year after year , the study issued by an international Foundation showed that Morocco is ranked sixth in Africa in terms of the number of millionaires, surpassing by the way the neighbor Algeria .
The number of millionaires in the Kingdom has reached 4 800 people , while South Africa occupies the first place in the African continent with 46 000 millionaires, followed by Egypt with more than 20 000 ,as for Algeria ,it occupied the seventh place with 4 700 of millionaires, The same study showed that Africa had registered a growth of 145 per cent since 2000.
The city of Casablanca is the first city in the Maghreb in terms of the number of millionaires, while Johannesburg remains the first African city with 23 thousand millionaires , followed by Lagos with 9 thousand millionaires .
The data issued by an International Research Foundation intersect with what already published by the Swiss bank UBS about the rich people in African continent .
All these studies showed the number of millionaires rises on a daily basis in Africa because of the availability of opportunities and importance of the sum invested in this continent leading to the increase of the number of millionaires and billionaires in this poor continent!!! .

Les nouveaux riches d’Afrique(in french)
Le Nombre de Marocains riche continue de croitre d’année en année , l’étude publiée par une Fondation internationale a montré que le Maroc est classé au sixième rang en Afrique en termes de nombre de millionnaires, dépassant par voie de conséquence son voisin oriental l’ Algérie .
L’étude de cette fondation a dit que Le nombre de millionnaires dans le Royaume a atteint 4800 personnes (un millionnaire est une personne dont la fortune dépasse un million de dollars), le premier en Afrique est bien sûr l’Afrique de sud avec 46 000 millionnaires, suivie par l’Egypte avec plus de 20 000 tandis que l’Algérie a occupé la septième place avec 4700 des millionnaires, La même étude a montré que l’Afrique avait enregistré une croissance de 145 pour cent depuis 2000.
la ville de Casablanca est la principales villes du Maghreb en termes de nombre de millionnaires, alors que Johannesburg reste la première ville africaine où vivent 23 000 millionnaires suivie par Lagos avec 9 000 millionnaires.
Les données publiées par cette Fondation internationale de recherche se croisent avec ce qu’a déjà publié la banque suisse UBS sur la progression des riches en continent africain.
D’après ces études le nombre de millionnaires augmente sur une base quotidienne en Afrique en raison de la disponibilité d’opportunités importantes pour les investissements qui convertit l’Afrique en région qui donne naissance aux millionnaires et milliardaires !!!.

Categories
ECONOMY

PSA Peugeot Citroën in Morocco

PSA Peugeot Citroën recently announced a plant project in Morocco, the site would produce an initial capacity of around 100,000 units; the plant will open its doors within 3 years in 2018.
But a spokesman of PSA said the group currently focuses on the development of its sales before planning an industrial presence in Morocco.
In the medium term, PSA is planning to build a manufacturing facilities to support the development of its brands in the region, PSA said that Morocco is one of the options but morocco , it is not alone; PSA referring to Iran in case the embargo is lifted on this country.
There are two areas that can harbor the future factory of PSA Peugeot Citroen, the first free zone, is the Tangier free zone on the northern coast of the country, but also the second area ,which is the free zone on the west coast of Kenitra , the free zone ‘Atlantic Free Zone’ of Kenitra is the most ideal place where PSA could settle soon, while the largest free zone of Tangier, is largely occupied by Renault, arrived on Place in 2012.
Taking advantage of both labor cost four times less than France, benefiting also of 25 years of favorable tax regime on their exports, Morocco for these two French manufacturers is a tax haven !!! .
We must not forget that Africa is part of PSA development priorities, the group signed last year an agreement in Nigeria, this great country with the highest GDP in Africa, the degree of progression in this African country is more promising , given the number of people in Nigeria (almost 160 million), and its growth rate of around 6% per year.

PSA Peugeot Citroën au Maroc(in french)
PSA Peugeot Citroën a annoncé dernièrement un projet d’usine au Maroc, Le site afficherait une capacité de production initiale de l’ordre de 100.000 unités, cette usine ouvrira ces portes d’ici 3 ans en 2018.
Mais Un porte-parole de PSA a déclaré que le groupe se concentre actuellement sur le développement de ses ventes avant d’envisager une présence industrielle au Maroc.
A moyen terme, PSA réfléchit à une présence industrielle pour accompagner le développement de ces marques dans la région, tout en précisant que le Maroc fait partie des options à l’étude, il n’est pas le seul pays ;on faisant allusion à l’Iran au cas où l’embargo est levé sur ce pays .
Il y a deux zone qui peuvent abriter le futur usine PSA Peugeot Citroën ,la première zone franche ,est la zone franche de Tanger sur la côte nord du pays, par contre la deuxième zone c’est la zone franche de Kenitra sur la côte ouest ,d’ailleurs La zone franche ‘Atlantic Free Zone’ de Kenitra est l’endroit le plus idéal où devrait s’installer PSA prochainement , alors que La grande zone franche du Maroc, celle de Tanger, est largement occupée par Renault, arrivé sur place en 2012.
Profitant tout les deux de coûts salariaux quatre fois inférieurs à la France, bénéficiant pendant 25 ans d’un régime fiscal très avantageux sur leurs exportations, le Maroc pour ces deux constructeurs français est un paradis fiscal !!! .
Il ne faut pas oublier que L’Afrique fait partie des priorités de développement de PSA, et le groupe a signé l’an dernier un accord d’assemblage de voitures au Nigeria, ce grand pays est le pays avec le PIB le plus élevé en Afrique, la marge de progression dans ce pays africain est plus prometteuse vu le nombre de population de ce pays (presque 160 millions) ,et son taux de croissance qui avoisine 6% par an .