Une nouvelle bulle financière aux états unis

La dette des étudiants américains avoisine 1000 milliards de dollars ,ceci peut être une nouvelle bulle financière qui peut s’exploser au cas où ,la plupart des étudiants américains empruntent de l’argent pour commencer leurs études à l’université ,et le remboursement se fait une fois le diplôme obtenu ,mais vu la situation économique difficile qu’a traversé les Etats unis pendant les cinq dernières années ,les étudiants une fois avec le diplôme en poche trouvent des difficultés à trouver un travail stable et bien rémunéré rapidement ,donc leurs dettes s’allongent au fil des temps avec les intérêts ,on peut même arriver jusqu’à la retraite sans payer complètement sa dette ,ils sont 155 milles dans ce cas qui doivent rembourser 18 milliards de dollars à l’état américain puisque aux états unis c’est l’état qui prend en charge l’octroi des crédits aux étudiants donc qui possède la majorité de dettes étudiantes .
mais cette dette est facilement recouvrable ,car cette dette ne sera pas annulée si vous êtes en faillite ,puisque l’état américain peut saisir votre salaire ,et vous poursuivre en justice ,sans oublier qu’un tiers de la dette étudiante est titrisé ,c’est-à-dire que l’état la revendu aux entreprises privées et aux investisseurs ,et si le jeune diplômé ne rembourse pas, cette bulle spéculative peut s’exploser à tout moment,
pour éviter ce genre de problèmes l’administration américaine veut que les deux première années dans les ‘community college’ qui sont des formations courtes , soient gratuites pour enlever ce fardeau des dos des étudiants américains une fois pour tous, en échange les étudiants doivent travailler pendant quelque heures par semaine au sein de leur établissement .
quand aux reformes concernant le remboursement ,dorénavant le remboursement se fait en fonction de ce que l’on gagne ,et le remboursement ne doit pas dépasser 10% de salaire de personne concernée ,mais ces mesures sont en général des petites mesures ,qui ne seront pas en état de résoudre le problème des remboursements tant qu’aller à l’université aux états unis est de plus en plus cher et couteux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *