The Moroccan government in the hot seat

October 9, 2015 HASSAN

Since the announcement of Swedish officials about the recognition of Polisario by Swedish government on the last session of the General Assembly of the United Nations, the Moroccan government took decisions to face this challenge coming from this eventual recognition .
the prime minister as usual under the threat proceeded to hold a meeting in Rabat with general secretaries of Moroccan political parties , they agreed to send a Moroccan political leaders to the Swedish capital Stockholm, in order dissuade the Swedish Kingdom from official recognition of Polisario .
The spokesman of the government explained that the Morocco moves towards its close friends among European countries, led by France, and the Gulf countries, to face head-on the surprising decision of Swedish government.
During this week the Moroccan social parties led by PSU (unified political party ) traveled towards Sweden to explain to Swedish government the Moroccan stance about the Sahara ,as morocco has a plan of autonomy vis-à-vis people living in western Sahara ,the irony of this situation is that ,the political parties that defend the position of the government and the monarchy ,had been accused in the past by the monarchy of being antimonarchist!!! ,but the monarchy without these socialist parties it will find a difficulty to dissuade Sweden and other countries from recognizing Polisario.

Le gouvernement marocain sur la sellette(in french)
Les développements rapides diplomatiques concernant la question de Sahara depuis l’annonce suédoise à propos de la position de leur pays vis-à-vis de question du Sahara marocain, en marge de la dernière session de l’Assemblée générale des Nations Unies a fait bouger le nonchalant gouvernement marocain .
sous cette menace comme d’habitude le premier ministre a procédé à tenir une réunion fermée à Rabat réunissant les secrétaires généraux des partis politiques , ils sont convenus d’envoyer des dirigeants politiques marocains à la capitale suédoise Stockholm, afin de dissuader le Royaume de Suède de reconnaitre officiellement et diplomatiquement le Polisario .
Mais la décision suédoise ne risquent pas avorter des négociations officielles parrainées par les Nations Unies ,bien que la suède peut être coupable d’une erreur grave commise par un Etat démocratique.
Le porte-parole de gouvernement a expliqué que le Maroc fait bouger ses amis en Europe comme la France, avec les pays du Golfe, dans le cadre du partenariat stratégique, pour faire face à la décision irréfléchie de ce pays scandinave.
Au cours de cette semaine les partis socialistes marocains conduit par PSU (parti social unifié) ont fait escale au suède pour expliquer au gouvernement suédois la position marocaine , tout en faisant en sorte que le gouvernement suedois ne reconnait pas le Polisario ,puisque le Maroc a un plan d’autonomie pour les régions des sud ,l’ironie de l’histoire c’est que cette délégation marocaine est conduite par PSU que le régime marocain accuse à tort et à travers d’être antimonarchique !!!! .

Comments are closed.