Rhino en danger en Afrique mais pas en Afrique du sud

les rhinocéros n’ont jamais été en danger en Afrique qu’aujourd’hui, alors de nombreuses ONG avaient pris des mesures pour les sauver de braconniers , les rhinocéros avaient été déplacés vers un terrain plus sûr pour éviter le braconnage sauvage , mais avant de les déplacer vers un lieu sûr les rhinocéros sont font injecter d’un mélange d’analgésique et tranquillisant , ce mélange prend quatre et cinq minutes pour mettre le rhinocéros à terre , ensuite un échantillon de son ADN est pris, la corne est micropucée , peu de temps après un produit est injecté au rhinocéros pour inverser l’anesthésie et faire réveiller le rhinocéros.
Pour protéger le rhinocéros , le Rhino est envoyé en lieu sûr en Afrique du Sud, car les Rhinos dans de nombreux pays africains sont abattus par les braconniers pour leurs cornes , ces cornes sont vendues sur le marché noir, une corne coûte 10 000 dollars par kilogramme , ce marché est alimenté par l’insatiable demande en Asie , où les gens pensent à tort que les cornes de rhinocéros pourraient guérir le cancer et plusieurs maladie.
Les braconniers viennent du Mozambique , pour faire leur sale boulot , rien ne semble pouvoir arrêter cet assaut ,malgré les mesures draconiennes prises par de nombreux gouvernements africains ( drones d’intervention militaire … .etc ) , très probablement la situation va empirer avant de devenir meilleur.
Le braconnage est devenu une partie de leur survie quotidienne , le Mozambique est devenu un terrain de recrutement pour les braconniers , gagner environ 600 dollars à 10 000 dollars pour les cornes de rhinocéros , les recruteurs vont à la frontière entre le Mozambique et l’Afrique du sud, ils ne trouvent aucune difficulté à recruter ,surtout sur un terrain de 300 km qui sépare l’Afrique du sud de Mozambique .
De nombreux braconniers avaient été tués ,47 l’année dernière, mais le risque d’être tué ne les dissuade pas de braconner, alors que toute l’économie locale du Mozambique est fondée sur le braconnage , cette grande entreprise s’étend de l’Afrique au Vietnam ,Chine ,Thaïlande et d’autres pays asiatiques , malheureusement le problème de braconnage c’est un problème mondial mais traité comme une question locale , pour pallier à cela l’Afrique du Sud tente d’avoir une législation bilatérale avec le Vietnam pour traiter le braconnage mais il faudra longtemps avant de voir le résultat de cette campagne contre le braconnage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *