La pluie au Maroc

Maroc s’appuie fortement sur les précipitations annuelles généreuses pour avoir une croissance économique respectable , sans pluie généreuse , il est impossible pour le gouvernement marocain d’atteindre une croissance économique brandi aux gens lors de la campagne électorale en Novembre 2011, la dernière pluie entre 14 et 17 Janvier 2014, avait sauvé partiellement Maroc d’avoir la sécheresse en 2014 , après une année généreuse en 2013 ( conduisant à une croissance économique de 4,5% ) , une année de sécheresse menace inévitablement les prévisions gouvernementales optimistes de 4,5% de croissance économique cette année .
Avec les précipitations pauvre ,le gouvernement de Maroc fera baisser son taux de croissance économique de chiffre modeste de 2,4 % en 2014 , avec ses répercussions négatives et malveillantes sur le chômage , l’investissement public dans les infrastructures de base et la consommation des ménages .
Jusqu’à présent, le col du gouvernement est sauvé par le ciel , 70 % de capacité des barrages est rempli avec de l’eau ( environ 11 milliards de mètres cubes dans plus de 100 barrages à travers le territoire marocain ) ; la politique des barrages a été initié depuis 1960 menant à la construction de nombreux barrages sauvant le Maroc de la soif , la faim et l’agitation politique .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *